mercredi 26 août 2015

Les cinq petits plaisirs du retour de vacances

Même si la fin des vacances est un peu triste, il faut avouer que retrouver son nid est agréable. Voici cinq choses que j'aime dans cette ambiance particulière de retour.
Pilea et Oxalis
1. Retrouver son lit. Quel plaisir de se glisser dans la fraîcheur des draps, dans la pénombre connue de sa chambre parmi les bruits familiers. Après de nombreuses nuits dans des lits de vacances trop mous, trop durs, trop étroits, rien de tel que de retrouver son lit XXL !

2. S’occuper de ses plantes. La première chose que je fais à mon retour c’est de vérifier que mes plantes vertes n’ont pas trop souffert de mon absence. Je prends un long moment pour m’occuper de chacune d’elles, entre celles qui se sont transformées en jungle et celles qui ont eu soif. C'est toujours l'occasion pour replanter, bouturer...

3. Ranger les valises et réaménager l’espace. Autant je n’aime pas faire les valises, autant les défaire pour retrouver l’odeur de ma lessive et ranger dans mon univers me plaît. Le retour de vacances me motive souvent à reprendre la déco et me réapproprier mon espace.

4. Découvrir les nouvelles collections. Entre les rayons de prêt-à-porter aux tonalités automnales et les catalogues de décoration sur la rentrée, j’aime m’inspirer de ces nouvelles tendances. Je me projette dans ces journées moins chaudes et j’ai une grande envie de rester dans mon cocon à peine retrouvé. 

5. Dresser des listes pour aborder la rentrée. Bien plus qu’en janvier, le mois de septembre est propice aux nouveautés et à l’organisation. Les fournitures scolaires, les activités, les emplois du temps,… Bref, je fais des listes sur toutes les tâches qui attendaient mon retour.

Et chez vous? quelles sont vos joies du retour? 

mardi 25 août 2015

Cet été il y a eu




Nos vacances d’été au calme se terminent. Voici un retour en mots et en images sur cette pause familiale estivale. 

Cet été il y a eu la Bretagne Sud, le Morbihan, à Damgan plus précisément. Il y a eu la plage à marée basse, la pêche à pieds (coques, palourdes, crevettes), les promenades sur les rochers, les châteaux de sable, les nuits dans la caravane, le marché, les sorties en tête-à-tête avec mes fillettes, l’air iodé et le sel dans les cheveux, la crêperie, les moules frites, l’incontournable manège, les glaces et chichis, le far breton et le kouign aman, les lézards dans les murs en pierre, les bols bretons, la peau caramel au beurre salé.

Cet été il y a eu la pause en Auvergne. Les volcans à perte de vue, l’odeur de la campagne, le ciel étoilé, les légumes du potager, la soirée au piano, le ronronnement du chat.

Cet été il y a eu la Provence, dans le Var. La piscine, les cousins, la soupe au pistou, l’aïoli, les tarentes, les tortues, les grenouilles, le vide-grenier, la rivière, le marché bio de Correns, la petite dernière qui sait nager, le repos sous l’olivier, le jacuzzi, les couchers de soleil sur les collines, les plongeons, les soirées sur la terrasse.
Cet été il y a eu Nîmes. Les cousines, la piscine avec plongeoir,  les tapenades, la tour Magne, le jardin de la fontaine, la Camargue, les cowboys, les manades, les Saintes-Marie-de-la-Mer.
Cet été, il y a eu la famille.
Belle rentrée à tous !

jeudi 30 juillet 2015

Des taies d'oreiller en langes colorés / DIY

Cela fait un moment que j’avais envie d’utiliser les langes de mes filles. Vous savez: ces tissus si pratiques, utilisés lors des tétées, au fond du berceau, en couverture ou en pare-soleil. Alors les transformer en taies d’oreiller m’a semblé la deuxième vie idéale pour ces vestiges de la douceur d’un nourrisson. Après un assemblage en couture de plusieurs langes, il a suffi de deux passages en machine à 30 degrés avec de la teinture, pour obtenir des taies d’oreiller à la matière et aux coloris tout doux.
J’ai profité de cette session de transformation du linge en vert d’eau et corail, pour y passer également tapis de bain, t-shirt, bavoirs, tote-bag et suspension au teint terne. Un petit coup de frais et de douceur, tout simple, avec les kits teinture Coloria d’Eau écarlate. Il suffit de mettre en machine les tissus préalablement mouillés, la lingette de couleur et le sel de fixation inclus dans le paquet.
De douces taies d'oreiller en langes teintés
La suspension du Framberry
Un vieux nouveau tote bag vélo corail
Nous dormons comme des bébés et les filles risquent de réclamer leurs taies d’oreiller en lange aussi ! Et vous ? Vous les avez gardé ces tissus tout doux ? A quoi servent-ils ?  

lundi 27 juillet 2015

Ces semaines de vacances scolaires sans enfants

Retrouver les enfants en vacances et les coller tout le weekend. Le temps de détourner le regard quelques jours, les trouver grandies. Se transformer en Shiva pour se démultiplier et accorder suffisamment de temps à chacune sur deux petits jours. Apprécier d’être tous les 5 malgré le bruit et les râleries.
Rentrer seuls dans la voiture familiale en écoutant l’émission « Le masque et la plume » sur France Inter. 
Et reprendre nos habitudes de vie en couple, occuper l’espace et le temps différemment.
Se lever plus tard le matin pour un début de journée à la fois calme, mais aussi bien vide.
Ne pas partir du bureau à la va-vite le soir et prendre le temps de rentrer.
Voir la soirée s’étirer et puis s’écouler à vitesse grand V entre plateau repas et série TV.
Se poser sur le balcon avec un livre ou jardiner tardivement sans contrainte d’horaires de repas.
Et se lancer dans la plantation d’un frangipanier de PaulAllain et rêver de Guyane. 
Ranger les chambres, trier les placards, porter des sacs à la cave en vue d’un vide-grenier.
Changer les meubles de place, se réapproprier un intérieur vide de bruits.
Décider au dernier moment d'une soirée ciné Ant-Man et adorer ce dernier Marvel.
Sortir au restaurant, en couple ou entre amis. Tester l’Afaria, restaurant parisien à consonance basque pour une cuisine traditionnelle de qualité, revisitée avec douceur.




Dernière semaine de ces petits rituels avant les vacances, hâte de se retrouver, de recharger les batteries pour démarrer une nouvelle année scolaire. Time flies.


samedi 25 juillet 2015

Ce séjour à Stockholm, city trip suédois

A la découverte de la Suède, nous avons arpenté la ville de Stockholm et sommes tombés sous le charme de cette cité où les quartiers sont des îles sur la mer Baltique. Retour sur cette parenthèse enchantée.


Tout d'abord, l'incontournable île de Stadsholmen, où se trouve Gamla Stan, la vieille ville : Des ruelles étroites et colorées. le Palais royal, le musée Nobel, la cathédrale de Stockholm, la maison de la noblesse. Un quartier où nous avons aimé vadrouiller, nous perdre, rentrer dans les boutiques de déco dans l'air du temps ou chez les sabotiers.
Gamla Stan
Gamla Stan, vue sur mer
Palais Royal surplombant la mer
L'île de Djurgarden rassemble de nombreuses attractions touristiques. Le musée maritime Vasa nous a abasourdi avec son seul navire de guerre du XVIIe siècle intact, une plongée fascinante dans l'histoire de l'époque.
Le musée Vasa de l'extérieur
Le fameux navire de guerre Vasa quasiment intact
Skansen, le grand village suédois (musée de plein air) où tous les corps de métiers des siècles passés sont représentés et où l'on retrouve les animaux du pays, élans, ours, loups... Nous avons passé la journée à partager le mode de vie suédois des siècles passés et avec cet air de petite maison dans la prairie.
Approcher des oursons à 10 cm
Elans du parc zoologique Skansen
Droguerie à l'ancienne
Art de vivre suédois et l'inévitable fika (goûter)
Nous nous sommes beaucoup amusés au musée interactif Abba (bien que cher), Le musée nordique nous a appris que les suédois n'étaient pas des vikings! Sur l'île il y a également le parc d’attraction Gröna Lund, prisé des suédois et de leurs enfants et un grand parc.
cinquième membre du groupe Abba
L'île de Södermalm recèle de quartiers animés pour le soir, avec bars, cafés et discothèques. C'est également là que se trouve Fotografiska, le musée de la photographie, qui nous a émerveillé avec ses 4 grandes expositions et plusieurs petites dans l'année.
Les meilleurs anchois de Stockholm
Au Fotografiska
D'autres îles quartiers se trouve non loin du centre ville, Norrmalm, Ôstermalm, Kungsholmen… Autant de petites pépites d'art de vivre suédois.
L’archipel de Stockholm est constitué de 24 000 îles, à l’image de Vaxholm (où nous avons passé une journée paradisiaque), lieux de détente prisés des habitants de la ville pour les mercredis et week-ends.
Nous aurions aimé découvrir Millesgarden le musée d'art et jardin de sculpture de Carl et Olga Milles, sur l'île de Lidingo, mais le temps nous a manqué, une prochaine fois!

lundi 20 juillet 2015

Profiter d'une journée en famille au Parc Astérix



A l’occasion d’une journée en famille, nous avons passé le 14 juillet chez les gaulois. La météo clémente, le peu de visiteurs et l’humeur délicieuse des filles ont fait de cette virée au Parc Astérix une réussite. Plus de dix ans que nous n’y avions pas mis les pieds et nous avons retrouvé la simplicité de faire plaisir aux petits et grands : Pas trop de marketing et des attractions de qualité.
Et puis, nous avons aussi réalisé que nos 3 fillettes avaient grandi (le primaire pour les 3 à la rentrée !). Pas de pleurs ou de mauvaise tête malgré cette journée fatigante où elles étaient très sollicitées et pas de manège par équipes. Nous avons vadrouillé et fait les manèges tous ensemble.
Journée chez les gaulois
Delphinarium
Les inévitables Menhir Express, Grand Splatch, Romus et Rapidus, et Oxygenarium pour nous rafraîchir.
Le pétaradant spectacle du Vol de la Joconde. La douceur du delphinarium avec ses dauphins et otaries.
La bonne humeur au Défi de César et aux chaises volantes.
Et puis le repos et la joie de s’amuser dans la forêt d’Idéfix et ses attractions adaptées aux plus jeunes.

Forêt d'Idéfix
Pas de grand manège à sensations pour nous, mais de bons moments de loisir et de détente à nous cinq. Et cette envie de faire lire encore plus de BD de Goscinny et Uderzo pour revivre les aventures d’Astérix et Obélix avec les enfants.




Parc Astérix 60128 Plailly, à 30 km de Paris
Tel : 0826 46 66 26
De 10h à 18h, du 11 avril au 1er novembre 2015
Tarifs : 46 euros (adulte) 38 euros (moins de 11 ans)